Catégories
Non classe

Conseil de Parti

Aux membres et élu (e) s de la section PDC Monthey-Choëx,

Chère amie, Cher ami,

Nous avons le plaisir de vous convoquer à notre

Conseil de Parti du

jeudi 25 juin 2020 à 18h00 lequel sera suivi d’une

Assemblée Générale à 19h00

à la salle de la Gare de Monthey

Ordre du jour :

 

  1. Salutations du Président.
  2. Commission électorale.
  3. Validation des listes pour le Conseil Communal et le Conseil Général.
  4. Campagne.
  5. Divers.

A l’issue de cette séance, une verrée vous sera servie.

Bien évidemment, cette assemblée se fera dans le strict respect des règles de distanciation sociales émises par le Conseil fédéral.

Dans l’attente de vous retrouver le 25 juin prochain, nous vous présentons, Chère amie, Cher ami, nos cordiales salutations.

PDC Monthey-Choëx

Pour le Comité, le Président

Flavien Schaller

Catégories
Actualites Conseil aux Etats 2020 Conseil général Non classe

Programme 2020

 

 

Programme 2020

Catégories
Actualites Non classe

INVITATION Petit-déjeuner politique DC

Cher(e) Président(e) de section,

Les élections fédérales d’octobre prochain se rapprochent à grands pas et seront particulières pour la famille DC valaisanne.

D’une part, en raisons des départs de Jean-René FOURNIER et de Geraldine MARCHAND-BALET et des remplacements en cours de mandat de Roberto SCHMIDT, de Yannick BUTTET, de Viola AMHERD.

D’autre part, les nouveaux élus du Haut-Valais à savoir : M. Thomas EGGER et Philipp-Mathias BREGY sont, pour la plupart d’entre nous, des inconnus.

Ce constat m’a incité à mettre sur pied une rencontre avec les élus du Haut-Valais afin de mieux les connaître et d’entendre leurs motivations. Cette rencontre se fera sous la forme d’un petit déjeuner et qui aura lieu:

le jeudi 28 mars à la Maison de la Famille à Vérolliez, 1890 St-Maurice.

 Ce petit déjeuner est organisé de la manière suivante :

  • 06h45 Accueil, café, croissant.
  • 07h15 Entretien avec les conseillers nationaux EGGER et Cet entretien sera mené par M. Frédéric PHILIPPIN, rédacteur en chef de CANAL 9.
  • 08h00 Le Conseiller aux Etats, Beat RIEDER nous parlera de sa 1ère période au Parlement
  • 08h15 Marianne MARET le rejoindra et nous entretiendra sur ses motivations à composer le duo gagnant avec Beat.
  • 08h25 Présentation et photo des candidats aux élections fédérales 2019 (liste principale et JDC) des districts de St-Maurice et Monthey.
  • 08h30 Fin du petit-déjeuner

 

Je t’invite donc à faire suivre auprès des membres de ta section cette invitation. Toute personne est bienvenue, cependant afin d’organiser au mieux ce petit-déjeuner, une inscription par mail est souhaitée.

 

Merci donc d’annoncer votre participation par retour de mail à l’adresse suivante :      raphy.coutaz@coutaz.ch

 

Dans l’attente du plaisir de te rencontrer, je t’adresse, cher Président de section, mes meilleures salutation

Raphy COUTAZ

+41 79 623 57 19

N.B. Tous les élus de ta section (Préfet, Députés et suppléants, Municipaux, Généraux, Justice, Constituante) membres du PDCVr recevront une invitation personnelle.

Accès

Verolliez

 

La Maison de la Famille à Vérolliez est facile à trouver… elle se voit de loin !

  • En voiture : 400 mètres après la sortie d’autoroute N⁰ 20 Saint-Maurice, prendre le 2ème  rond-point, direction Epinassey / Vérolliez. Immédiatement  après le passage sous la voie CFF, prendre à droite direction Vérolliez et suivre le fléchage. Plus de 100 places de parc.
Catégories
Non classe

Loto

loto

Catégories
Actualites Non classe

Programme 2019

18 janvier 2019

Souper des anciens

8 février  2019

Loto

15 mars 2019

Assemblée générale

20 septembre 2019

Souper de soutien

Catégories
Non classe

COMMUNIQUE DE PRESSE

Réuni en conseil de parti mardi 9 octobre, le PDCVr a pris position sur les objets soumis en votation populaire fédérale du 25 novembre prochain. Les délégués se sont exprimés sur les trois objets de votation : 2 NON et 1 OUI. Non aux initiatives pour les vaches à cornes et à l’autodétermination et oui à la modification de la loi fédérale sur la partie générale du droit des assurances sociales (LPGA)

Pour les délégués du PDCVr, si l’initiative pour les vaches à cornes était acceptée, la Confédération serait obligée d’encourager de manière ciblée la détention de vaches, taureaux reproducteurs, chèvres et boucs reproducteurs adultes portant leurs cornes. Cette situation favoriserait un seul aspect du bien-être animal, au détriment d’autres aspects comme la liberté de mouvement, la gestion de l’affouragement ou le besoin d’espace, qu’il serait alors plus difficile de prendre en considération.

Quant à l’initiative sur l’autodétermination, l’acceptation de cette initiative mettrait en péril tous les traités internationaux. En cas de conflit entre le droit constitutionnel et le droit international, l’initiative populaire limiterait considérablement la marge de manoeuvre du Conseil fédéral et du Parlement. L’initiative rétrograderait la Suisse à un statut d’observateur et l’isolerait complètement : la Suisse doit rester un partenaire crédible et éviter de mettre en péril sa prospérité économique.

Sur la modification de la base légale pour la surveillance des assurés, les délégués ont décidé à quasi-unanimité qu’elle permettrait de mieux lutter contre la fraude et d’éviter de faire grimper les coûts et les primes qui pèsent clairement sur les assurés, les entreprises mais aussi de protéger les bénéficiaires honnêtes d’un soupçon généralisé. Elle confère également à l’AI, la Suva et aux assureurs privés cette base légale et les instruments y relatifs qui leur permettent de remplir leur mission en temps voulu et sans grands obstacles juridiques. En sus, elle vise à atteindre des mesures proportionnées : avoir le meilleur équilibre possible entre la protection et les droits de la personnalité et l’intérêt général.

Pour toutes ces raisons, les délégués se sont prononcés en défaveur des initiatives pour les vaches à cornes et pour l’autodétermination mais en faveur de la modification de la base légale pour la surveillance des assurés.

Sion, le 11 octobre 2018

Personnes de contact

Serge Métrailler, Président du PDCVr, 079 294 53 83

Marianne Maret, Vice-Présidente du PDCVr 079 799 05 11

Estelle Zimmerli, Secrétaire générale du PDCVr, 079 531 78 00

Catégories
Non classe

Différents et unis

Election à la Constituante-25 novembre

Liste 6

Liste 6

Catégories
Non classe

Souper de soutien du 28 septembre 2018

Cher(ère) membre du PDC de Monthey-Choëx,
Le comité vous convie à son souper de soutien sur le thème
« Les années Folles »

Les Années Folles

Invitation

Catégories
Non classe

NON à une révision totale et à une coûteuse constituante

Inutile et coûteuse
Des années perdues et des millions dépensés risquent d’être les seuls
résultats de la révision totale de la Constitution valaisanne. Afin d’éviter un tel
gâchis, l’UDC et le PDC privilégient une révision partielle qui permet au peuple
de s’exprimer sur des thématiques clairement

définies de façon transparente
en lieu et place d’un grand paquet « fourre-tout ». A Genève, cet exercice a
coûté plus de 15 millions aux contribuables !

Peu démocratique et opaque
Le principe même d’une révision totale de la Constitution est pour le moins
aventureux dans la mesure où le citoyen est contraint de s’exprimer par un
vote unique sur des sujets multiples. A l’inverse, le principe de l’unité de
matière qui prévaut dans le cadre d’une révision partielle permet à la
population de se déterminer sur un objet précis, sans équivoque. En règle
générale, les révisions totales permettent d’introduire ou d’abroger des
dispositions qui n’auraient pas forcément été acceptées ou supprimées par les
citoyens lors d’une révision partielle. En se basant sur l’expérience d’autres
cantons, on peut notamment citer le droit de vote accordé aux étrangers, la
reconnaissance de l’islam ou encore l’affaiblissement de l’autonomie
communale.

Société civile : un leurre !
L’élection d’une Constituante doit se faire sur la même base que les élections
au Grand Conseil, c’est-à-dire au système proportionnel par district et par
arrondissement, le tout avec un quorum à 8%. Il est donc utopique de penser
que de nombreux « civils » non portés par une liste de parti puissent être élus
à la constituante. En clair, la constituante serait une sorte de « Grand Conseil
bis ».

Grand Conseil ou Constituante
Quant à la question subsidiaire de savoir si une hypothétique révision totale
doit être conduite par une Constituante spécialement élue pour cette tâche ou
le Grand Conseil, ce dernier semble le mieux armé pour effectuer de façon
efficace et à moindres coûts cette mission. Le système des suppléants (130
députés-suppléants qui s’ajoutent aux 130 députés) garantit un nombre
suffisant d’élus disponibles pour réaliser ce travail.

La Constitution n’a pas empêché la modernisation de notre
canton

Il sied de rappeler que notre Constitution cantonale n’est pas restée figée en
1907. Le texte original a subi de nombreuses révisions partielles.
L’introduction du double frein aux dépenses et à l’endettement en 2002 pour
une gestion saine des finances cantonales en est l’un des exemples.
En conclusion, adaptons en toute transparence ce qui doit l’être au lieu
de nous lancer dans une onéreuse et hasardeuse révision totale.

Le 4 mars,
NON à la révision totale et à une coûteuse constituante !

Flyer_constituante

Catégories
Non classe

Fêtes de fin d’année…

Une année chargée se termine et il est temps de ralentir et de fêter Noël en famille.

Le PDC-Monthey Choëx vous souhaite à vous et à vos familles d’excellentes fêtes de fin d’année.

Avant de tourner la page de 2017, nous vous invitons à nous retrouver une dernière fois cette année à la Foire du 30, au stand des Fils Maye sur la place, dès 11heures.

D’ici le 30 ou d’ici nos prochaines rencontres en 2018, nous vous transmettons nos vœux de bonheur et de joie pour 2018.

Le comité.